Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


Clairaut et Jacquier
Clairaut devient le correspondant de Jacquier à l'Académie le 6 juillet 1743 (cf. 6 juillet 1743 (1)).

Jacquier en informe Le Seur (cf. 10 décembre 1743 (1)) et lui prépare le terrain (cf. 17 janvier 1744 (1)).

Il reste sept lettres de Clairaut à Jacquier (cf. 13 octobre 1744 (1), 1 décembre 1744 (1), 10 janvier 1745 (1), 21 mars 1746 (1), 24 juin 17[5]7, 19 février 175[8], 6 mai 1760 (1)).

Outre Le Seur (cf. Le Seur), Clairaut et Jacquier ont pour amis communs Cramer (cf. 10 février 1744 (1), Mars 1744 (1), 13 avril 1744 (1), Août 1744 (1), 27 avril 1745 (1)), la marquise du Châtelet (cf. 30 mai 1744 (2), 12 novembre 1745 (1), 13 avril 1747 (1), 1 juillet 1747 (2), 15 février 1749 (3)) et Mme du Boccage (cf. 28 août 1758 (1)).

En 1739, Jacquier s'était informé auprès de Dortous de Mairan des travaux de Fontaine sur le calcul intégral (cf. 10 octobre 1739 (1)).

Clairaut rencontre souvent le Newton de Jacquier et Le Seur (Jacquier 39-42) (cf. 5 septembre 1739 (2), [c. 1739], 26 février 1747 (1))...

Clairaut est de la commission qui nomme un ancien élève de Jacquier et Le Seur à la chaire de mathématiques de la ville de Reims (cf. 22 novembre 1747 (2), 2 avril 1748 (1)).

L'abbé Nollet qui voit Jacquier à Rome est chargé de demander à Clairaut d'envoyer des livres (cf. 2 octobre [1749]).

Buffon mentionne indirectement à Jacquier sa polémique avec Clairaut sur la théorie de la Lune (cf. 23 juin 1750 (1)).

Euler pense que [Jacquier et Le Seur] ont prétendu avoir le mouvement de l'apogée (cf. 6 mai 1751 (1)).

Clairaut est rapporteur d'un mémoire de Saint-Jacques de Silvabelle en partie issu d'une conversation avec Jacquier (cf. 2 août 1752 (1)).

Mazéas écrit à Jacquier à propos de la querelle entre Clairaut et d'Alembert sur les tables de la Lune (cf. [c. mars 1758] (1)).

Clairaut adresse un exemplaire de C. 51 à Jacquier qui lui a recommandé Boscovich (cf. 6 mai 1760 (1)).

Clairaut est désigné censeur pour une réimpression de (Jacquier 59-62) (cf. 16 juin 1763 (1), 24 novembre 1763 (1)).

Jacquier est notamment étudié dans (Jacquier 84), (Jovy 22), (Maheut 88), (Maheut 04)...

Un colloque à son sujet est prévu pour le 7 juin 2011 (Pierre Crépel, CP, 23 novembre 2009).
Abréviations
  • C. 51 : Clairaut (Alexis-Claude), Théorie du mouvement des comètes, dans lesquelles on a égard aux altérations que leurs orbites éprouvent par l'action des planètes. Avec l'application de cette théorie à la comète qui a été observée dans les années 1534, 1607, 1682 et 1759, Paris, Michel Lambert, s. d. [1760] [Télécharger] [8 août 1759 (1)] [(1 juillet) 20 juin [1731]] [6 avril 1743 (1)] [Plus].
  • CP : Communication personnelle.
Références
  • Jacquier (François), Le Seur (Thomas), Philosophiae naturalis principia mathematica, auctore Isaaco Newtono, 4 vol., Genève, 1739-1742 [5 septembre 1739 (2)] [[c. 1739]] [Plus].
  • Jacquier (François), Institutiones philosophicæ ad studia theologica potissimum accommodatæ, 5 vol., Romæ, 1759-1762 [16 juin 1763 (1)] [Plus].
  • Jacquier (Edme), Notice sur la vie et les travaux mathématiques du Révérend Père Jacquier de l'Ordre des Minimes, 2e éd., Vitry-le-François, 1884.
  • Jovy (Ernest), Une illustration scientifique vitryate : Le P. François Jacquier et ses correspondants, Vitry-le-François, 1922 [10 octobre 1739 (1)] [6 juillet 1743 (1)] [Plus].
  • Maheut (Gilbert), « François Jacquier », Mémoires de la société des sciences et arts de Vitry-le-François, 37 (1988) 135-159 [10 décembre 1743 (1)] [Plus].
  • Maheut (Gilbert), « François Jacquier (1711-1788), le moine mathématicien », Quadrature, 53 (juillet-septembre 2004) 29-27.
Courcelle (Olivier), « Clairaut et Jacquier », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/jacquier.html [Notice publiée le 28 janvier 2012].