Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


27 septembre [1749] : L'abbé Nollet (Naples) écrit dans journal :
Le 27 septembre [1749] [de Naples] [...].

J'allai diner chez M[onsieu]r le Prince de S[ain]t Severo : qui me fit part de l'envie qu'il avoit d'avoir une place d'associe étranger a l'Academie […].

Aprés le diné j'allai prendre congé de M[onsieu]r le Prince d'Ardorre; il m'asseura qu'il reviendroit a Paris au mois d'avril, et d'asseurer tous ses amis a la cour de France du desir qu'il a de les revoir. Le soir j'allai trouver le P[ère] La Torre chez M[a]d[emoi]elle Ardinguelli [Ardinghelli], il me donna deux exempl[aires] de sa Phys[ique] un pour M[onsieu]r de Reaumur et l'autre pour moy : il manque quelques feuilles d'impression et quelques planches au 2e tome mais il me les enverra par le moyen de M[onsieu]r d'Artenai.

M[a]d[emois]elle Arding[helli] me donna deux problemes de geometre a porter a M[onsieu]r Clairaut. Elle me pria de de luy envoyer un exempl[aire] de mes ouvrages, les Elem[ents] de geometrie [C. 21] et d'algebr[e] [C. 31] de M[onsieu]r Cleraut, les ouvr[ages] de M[es]s[ieur]s de Maupertuis et Bouguer concernant la fig[ure] de la Terre et de luy faire sçavoir ce que couteroit une parure avec les boucles d'oreilles de diamants de stras avec des perles fausses et des pierres de couleur, semblables a celles de M[es]d[emois]elles d'Ardore.

Je passai le reste de la soirée chez M de S[ain]t Severo ou il y avoit un fort beau concert (Ms BM Soissons) (Kalfoun 00) (Gilles Bertrand , CP, 7 novembre 2011).
Vitrioli :
Interea Nolletus in Galliam redierat. Ibi incredibilia passim de Parthenopeja adolescentula enarando, nonnulis e Parisiacae academiae sodalibus auctor fuit, uti literas missitarent ; quo naturaliter ipsi innata alacritas, ad rescribendum lacesseratur. Hinc tot illae epistolae epistolae Dartheneii, Clairautii, Leroyi, Demairanii [Dortous de Mairan] aliorumque ; quas omnes prae oculis habemus. […] Vix dici queat, quam libenter iis evolvendis immoremur : haud enim aliunde pleraque scitu digna de Ardinghelliae studiis innotescerent ; uti brevis illa disceptatio, quam habuit cum Clairautio, gallo homine ; utrum in matheseos disciplinis analytica methodus syntheticae antecellat. […] Indi le molte lettere di Clairaut, Darthenus, Le Roy, Demairan et d'altri ; le quali abbiam tutte sott'occhio. […] Tal'e la breve differenza, che ebbe col francese Clairaut : se, cioè, negli studi delle matematiche al metodo analatico soprasti il sintetico (Vitrioli 74, pp. 10-11).

L'abbé Nollet mentionnera encore Clairaut dans son journal (cf. 2 octobre [1749]).
Abréviations
Références
  • Kalfoun (Béatrice), Le voyage en Italie de l'abbé Jean-Antoine Nollet (27 avril-18 nov. 1749). Journal d'un physicien à la mode. Mémoire de maîtrise, G. Bertrand dir., 2 vol., Grenoble II, 2000 [2 octobre [1749]].
  • Vitrioli (Diego), « Elogio di Angela Ardinghelli Napoletana », Opere di Diego Vitrioli, vol. 4, Napoli, 1874, pp. 1-62.
Courcelle (Olivier), « 27 septembre [1749] : L'abbé Nollet (Naples) écrit dans journal », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/n27septembreco1749cf.html [Notice publiée le 8 novembre 2011, mise à jour le 10 novembre 2011].