Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


22 novembre 1735 (1) : Maupertuis (Paris) écrit à Celsius :
Je vous prie de faire exécuter le secteur au plus tôt, et de profiter de la bonne volonté de M. Graham. Il nous faudra aussi une de ces pendules astronomiques et la machine pour mesurer la pendule. Nous avons d'autres pendules de M. Le Roy [Julien NDE] et le reste de nos instruments sera fait par Langlois [Claude, constructeur attitré de l'Académie, logé au Louvre NDE]. [...] Je crois comme vous, Monsieur, que la West-Bothnie sera le lieu le plus convenable pour nos opérations [...] [M. Godin et sa troupe] sont à cette heure dans le Pérou : et je suis jaloux que nous ne soyons pas aussi déjà à notre ouvrage (RS) (Nordmann 66).
Celsius avait débarqué en Angleterre fin juillet 1735. En compagnie de George Bjurman, l'un de ses assistants, il s'occupera de commander des instruments nécessaires au voyage au Nord. C'est ainsi que le célèbre horloger et mécanicien George Graham (1675-1751) lui fournira une lunette de 15 pouces (17 livres sterling), un secteur gradué dont la lunette est de 9 pieds (130 livres sterling) et une excellente pendule. Il achètera également un télescope à Edimbourg (10 guinées) [cf. ([1 décembre]) 20 novembre 1736, (23) 12 mars 1737] (Nordmann 66).

Extrait du discours de M[onsieu]r Faggot sur l'histoire de la geographie de la Suede
[...] En 1735, les etats [...] consentirent [à publier des cartes de Suede] en assignant en meme tems un fond de 3 000 ecus pour subvenir aux frais de la gravure et de l'impression. Pour porter enfin cet ouvrage à la derniere perfection, M[onsieu]r Hellant fit présent à la chambre geographique des observations qu'il avoit fait à ses propres depens ; et le celebre M[onsieu]r Celsius qui etoit né pour faire fleurir l'astronomie et la geographie, profita du sejour que M[essieu]rs les deputés de l'Academie des sciences de Paris firent en Laponie pour y faire des observation par ordre de S[a] M[ajesté] [...]. Il fit avec eux le voyage du Nord en 1736 et leurs observations contribuèrent beaucoup à l'entiere perfection des cartes de Suede. On determina la veritable elevation de Torneo à 65° 50' 50'', et on scut que la longueur d'un degré sous le cercle polaire etoit de 62 844 brasses suedoises, tandis qu'à Stockholm elle est moindre de 100 brasses, ce qui ne contribua pas peu à determiner la veritable figure de la Terre (« Memoires pour l'histoire de la geographie en Suede, extrait et traduit du traité suédois de M[onsieu]r Jacob Faggot, publié à Stockholm en 1747 ») (AN, mar, 2 JJ 72, pièce 1).

Celsius rejoindra ses collègues du voyage au Nord à Dunkerque le 29 avril 1736 (cf. 29 avril 1736 (1)).
Abréviations
  • AN : Archives nationales.
  • NDE : Note de l'éditeur.
  • RS : Royal Society, London.
Référence
Courcelle (Olivier), « 22 novembre 1735 (1) : Maupertuis (Paris) écrit à Celsius », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/n22novembre1735po1pf.html [Notice publiée le 21 août 2007].