Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


Société des arts
La Société des arts est étudiée dans (Bertrand 69), (Hahn 63), (Birembaut 66), (Hahn 71), (Hahn 81)...

Ont été retrouvés depuis ces travaux un extrait des registres de la Société à Berlin (cf. Berlin), une liste de ses membres à Stockholm (cf. Stockholm) et une partie de ses archives à Dülmen (cf. Dülmen).

Du temps de la régence (1715-1723), une première mouture de la Société des arts s'assemble dans les galeries du Louvre avec l'approbation du duc d'Orléans et sous la protection de l'abbé Bignon.

La Société reformée demande en 1728 la protection de l'abbé Bignon et obtient celle du comte de Clermont.

Elle connaît alors un petit âge d'or : ses séances passent d'un rythme hebdomadaire à un rythme bihebdomadaire ; elle fait parler d'elle dans les journaux ; un prix est organisé ; des recueils doivent être publiés.

L'élan de la Société est brisé par le départ du comte de Clermont à la guerre en 1733 (qui trouve peut-être là un bon prétexte).

Elle survit tant bien que mal jusqu'en 1737 et la publication de (Sully 37) qui marque son enterrement.

S'ensuit pendant plus de trente ans une phase posthume au cours de laquelle des membres publient leurs travaux en se réclamant de la Société (Thomin 49b), (Puisieux 65), (Papillon 66)...

Julien Le Roy, Renard du Tasta, La Condamine, Medalon et Bottée en ont été les directeurs ; Liébaux, Hynault, Remond et Grandjean de Fouchy les secrétaires.

Un certain nombre de ses membres sont entrés à l'Académie des sciences : Clairaut, Buache, La Condamine, Grandjean de Fouchy, Grosse, Nollet, de Gua, Vaucanson, Quesnay... L'abbé de Molières a fait le trajet inverse. L'Académie a demandé à La Condamine de « renoncer » à la Société alors qu'il en était directeur, mais Grandjean a pu en être le secrétaire.

L'étude détaillée de la Société (cf. Chronologie SA) permet de dégager une liste (globalement brute) de membres :

Abeille, ingénieur en Provence (ou province), associé étranger le 27 juillet 1730 (HCAD, 27), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459) ;
d'Andelot, Dandelau ou Dandlau, mécanicien (SB, Ms J 1750), (HCAD, 17), (Sully 37, p. 277) ;
André, pour le commerce, associé libre le 2 janvier 1729 (HCAD, 25) ;
Arbutnot [Arbuthnot], mathématicien anglais, associé étranger le 31 août 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Angaut ou Angot, tanneur, associé répondant le 11 mai 1732 (HCAD, 23, 98...) ;
Arconati Visconti, comte de, à Milan associé honoraire en 1728 (HCAD, 11) ;
Aubert, architecte, associé libre le 12 janvier 1730 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 13, 98), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 34-35), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 52-55), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 314-317), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 42-43), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 42-43) ;
Auvray, conseiller au Châtelet, géomètre, associé libre le 19 décembre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26, 98, 134, 135), (NMS, Ms CC 3459) ;
Barrier, orfèvre et graveur du cabinet du Roi pour les pierres précieuses, associé assidu le 28 novembre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 178) ;
Bassuel, physicien, associé assidu le 3 septembre 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459), (HCAD, 98, 178), (Trew 31), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b), (Louis 59a, pp. 9-10), (Morand 68a, p. 56), (Louis 59b, pp. 166-168) ;
Bélidor [Bernard Forest de Bélidor], ingénieur, associé étranger le 16 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 27 [bis]), (NMS, Ms CC 3459) ;
Bellet, médecin à Versailles, associé étranger le 26 novembre 1730 (HCAD, 27, 135), (NMS, Ms CC 3459) ;
Béthune, chevalier de, associé honoraire le 22 avril 1731 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 36), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 58-59), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 318-321), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Blaky [Blackey], mécanicien, associé libre le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373)(HCAD, 26) ;
Blanchard, menuisier, associé répondant le 27 juillet 1730 (HCAD, 18) ;
Boffrant, Beaufranc, de [Germain Boffrand], architecte, associé libre le 18 janvier 1731 (HCAD, 16, 98), (NMS, Ms CC 3459) ;
Bonneau, maître charpentier, associé libre le 6 janvier 1729 (HCAD, 25) ;
Bonnier de la Mosson (Martin 85-99) ;
Bourdier ou Bourdrie, arquebusier, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Bottée, associé assidu le 17 février 1732, directeur en 1733, 1734 et 1735 (HCAD, 15, 98, 121, 135...), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b), (Papillon 66, vol. 1, p. 499-[500]) ;
Bompart, médecin du Roi dans l'île de Ré, physicien, reçu associé étranger le 21 février 1734 (HCAD, 22, 120) ;
Buache [Philippe Buache], géographe, associé assidu le 12 janvier 1730 (HCAD, 17) ;
Cabot, jardinier du Jardin royal, associé répondant le 29 octobre 1730 (HCAD, 18) ;
Cayeux, sculpteur en bois, associé répondant le 29 octobre 1730 (HCAD, 18) :
Celsius, [Anders Celsius], astronome à Stockholm, associé étranger le 20 mai 1735 (NMS, Ms CC 3459) ;
Chappuis, Pierre-Joseph, arithméticien juré expert pour les vérifications des comptes et calculs, associé répondant le 4 décembre 1732 (HCAD, 23, 135) ;
Chevotet, architecte, associé libre le 2 janvier 1729 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 25, 121), (NMS, Ms CC 3459), (Fouchy 65) ;
Chiquet, avocat au Conseil, associé libre le 26 novembre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26, 60, 134) ;
Clairac, chevalier de, ingénieur à Douai, associé étranger le 29 janvier 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Clairaut [Alexis Clairaut], géomètre, associé assidu en 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Fouchy 65), (Berthoud 65), (Fouchy 70a), (AAS, dossier Fouchy), (Condorcet 88) ;
Clairaut le cadet, associé assidu le 31 janvier 1732 (HCAD, 15 98), (Fouchy 65) ;
Clairaut le père [Jean-Baptiste Clairaut], géomètre, associé assidu en 1728, administrateur en 1729 (BAN, Ms 1508, f. 49v), (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 98), (NMS, Ms CC 3459), (Fouchy 65) ;
Clermont, comte de (Fouchy 65), (Condorcet 86)... ;
Cochin, graveur, associé [libre] le 15 janvier 1730 (SB, Ms J 1750) ;
Cramer [Gabriel Cramer], professeur en mathématiques à Genève, associé étranger le 19 mars 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459), (Speziali 55) ;
Crestelet du Plesis, anatomiste, associé assidu le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11) ;
Crestelet du Plessis, fils, anatomiste, associé assidu le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11) ;
Croissant de Garengeot, botaniste, associé assidu le 23 février 1730, trésorier en 1733 et 1735 (HCAD, 17, 135), (NMS, Ms CC 3459), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b) ;
Cronstedt, comte de [Carl-Johann de Cronstedt], intendant des bâtiments de Sa Majesté de Suède à Stockholm, associé étranger le 6 février 1735 (HCAD, 21), (NMS, Ms CC 3459) ;
Dandrieu, organiste, associé libre le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 26) ;
De Gua [Jean-Paul de Gua de Malves], géomètre, associé assidu le 17 octobre 1728, indicateur en 1732 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 98, 121, 135...), (NMS, Ms CC 3459), (Le Maire 30), (Mercure de France, septembre 1731, pp. 2199-2206), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 34-35), (Trew 31), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 52-55), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 314-317), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 42-43), (Fouchy 65), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 42-43), (Condorcet 86), (AAS, dossier Fouchy), (Condorcet 88) ;
Deparcieux (Bertoud 65) ;
De Perne, ou du Perne, hydrographe, pilote, associé libre le 19 décembre 1728 (HCAD, 26), (Le Maire 30), (NMS, Ms CC 3459) ;
Derosier, Derozier, Desrosiers, Desroziers, graveur pour les cartes de geographie, associé libre le 26 novembre 1728 (HCAD, 26, 60, 134), (SB, Ms J 1750) ;
Descemet, jardinier des apothicaires, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Deschisaux [Pierre Deschisaux], botaniste, associé étranger le 12 novembre 1730 (HCAD, 27, 135, 170, 175), (NMS, Ms CC 3459), (AAS, PV 1738, f. 30) ;
Deseuttre, expert ecrivain juré, verificateur pour les ecritures, ssocié assidu le 10 octobre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 11, 60), (SB, Ms J 1750) ;
[Dietrichstein], comte Leopol[d], à Vienne, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11) ;
Dubois, médecin, associé libre le 8 janvier 1730 (HCAD, 13) ;
Du Pin ou Dupin, physicien, associé libre le 15 janvier 1730 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 13, 98, 135, 179), (NMS, Ms CC 3459) ;
Dussaut (Trew 31) ;
Dutertre père, horloger, associé étranger [surnuméraire] le 4 février 1730, non surnuméraire le 10 janvier 1732, administrateur en 1732 (HCAD, 27, 98), (NMS, Ms CC 3459), (Dutertre 37) ;
Dutertre fils, horloger, associé assidu le 13 février 1735 (NMS, Ms CC 3459), (Dutertre 37) ;
Dutot [Nicolas Dutot], mécanicien, associé libre le 3 décembre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26, 135), (NMS, Ms CC 3459) ;
Du Treyves ou du Tryves, physicien, associé libre le 11 janvier 1731 (HCAD, 16, 98, 135), (NMS, Ms CC 3459) ;
Du Vicquet ou du Viquet, marbrier, associé répondant le 23 avril 1730 (HCAD, 18, 98), (NMS, Ms CC 3459) ;
Du Vivier, graveur en médaille, membre de l'Academie royale de peinture et sculpture, associé assidu le 31 octobre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459) ;
Enderlin, horloger mécanicien, associé assidu le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 11) ;
Faget, anatomiste, associé assidu le 8 janvier 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459), (Le Dran 31, non paginé), (Louis 59b, pp. 166-168) ;
Fournier, faiseur de ressorts, associé répondant le 29 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Franchini, abbé, envoyé du grand duc de Toscane à Paris, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 36), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 58-59), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 318-321), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Gallon, ingénieur, associé étranger le 6 août 1730 (HCAD, 27, 135, 167...), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459), (Lepaute 55, p. xxiii) ;
Gaudron, Pierre, horloger, associé libre le 6 janvier 1729 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 25, 98, 121,135...), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43), (Gaudron 37), (Berthoud 63), (Berthoud 65), (AAS, dossier Fouchy) ;
Germain, orfèvre ciseleur, sculpteur orfèvre, associé assidu le 31 octobre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459) ;
Girardin, porte métaux en Bohème, associé étranger le 15 février 1731 (HCAD, 28) ;
Girault, taillandier, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Gourdin, horloger, associé assidu le 13 février 1735 (HCAD, 20), (NMS, Ms CC 3459) ;
Gourdon, géomètre, astronome, associé libre le 19 décembre 1728 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26, 135), (NMS, Ms CC 3459), (Le Maire 30) ;
Grammare ou Gramer, mécanicien à Honfleur ou Harfleur, associé étranger le 27 août 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Grandjean [Jean-Paul Grandjean de Fouchy], astronome, associé assidu le 3 octobre 1728, secrétaire second semestre 1732 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 98, 135...), (NMS, Ms CC 3459), (Le Maire 30), (Trew 31), (Fouchy 65), (Condorcet 88), (AAS, dossier Fouchy) ;
Grimberghen, prince de, associé honoraire le 22 avril 1731 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 36), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 58-59), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 318-321), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Grosse ou Grossen [Johann Gross ou Jean Grosse], chimiste, associé étranger le 5 mars 1730 (HCAD, 27, 116, 121, 167, 183), (NMS, Ms CC 3459) ;
Guyot, associé étranger le 22 février 1733 (HCAD, 60) ;
Habert, C., chimiste, physicien, associé assidu le 12 janvier 1730 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 17, 116, 121, 167, 183), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 34-35), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 52-55), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 314-317), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 42-43), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 42-43) ;
Harrac [Harrach], comte Ernest de, auditeur de Rote à Rome, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459) ;
Harrac [Harrach], comte Ferdinand de, à Vienne, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11) ;
d'Harnoncourt [Durey d'Harnoncourt], receveur général des finances, mécanicien, associé assidu, le 25 janvier 1733 (HCAD, 60, 121, 116, 179, 183...), (NMS, Ms CC 3459) ;
Hillerin de Boinssandeau [Hillerin de Boistissandeau], de, mécanicien, associé étranger le 11 mars 1731 (HCAD, 28, 135, 179), (NMS, Ms CC 3459) ;
Horrebow, associé étranger le 23 mars 1732 (HCAD, 98), (Horrebow 32), (Horrebow 35), (AAS, dossier Fouchy), (AN, mar, 2 JJ 62, 37) ;
Hinderlink, vers 1729 (HCAD, 98) ;
Husnet, Hussnet, Hussenot, avocat au Conseil, associé libre le 3 décembre 1728 (HCAD, 26, 60, 134) ;
Hynault, physicien, avocat en parlement, associé assidu le 8 janvier 1730, secrétaire en 1730 et 1731, puis durant le second semestre 1733, en 1734, en 1735 (HCAD, 17, 60, 98, 121, 135...), (NMS, Ms CC 3459), (Quesnay 30), (Porlier 30), (Le Dran 30), (Le Dran 31), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 36), (Mercure de France, novembre 1733, p. 2458), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 58-59), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 318-321), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Papillon 66, vol. 1, p. 499-[500]), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Jolly, pilote, associé étranger le 20 août 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Jousse, astronome, associé libre le 10 octobre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (ACDC, 26, 98, 135), (NMS, Ms CC 3459) ;
Jullien [Nicolas Jullien], peintre, cadrans d'émail, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43), (Guiffrey 84) ;
Kerkove, teinturier du Roi, associé libre le 7 septembre 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Kolthof, Stockholm, associé étranger le 8 mars 1731 (HCAD, 28), (NMS, Ms CC 3459) ;
Kriegseissen (Martin 85-99) ;
Kurdivanovski ou Kurdvanorrski [Kurdwanowski], géomètre, associé étranger le 12 novembre 1730 (HCAD, 27), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459), (Kurdwanowski 65) ;
La Condamine, chevalier de, géomètre, associé assidu le 8 janvier 1730, directeur en 1731 (HCAD, 13), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 36), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 58-59), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 318-321), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Fouchy 65), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67), (Condorcet 88), (AAS, dossier Fouchy) ;
La Grive, abbé de la, associé assidu le 12 avril 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459), (La Grive 31), (La Grive 33), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43) ;
La Hire, de, ingénieur, associé assidu le 11 février 1733 (HCAD, 60) ;
Languet de Gergy, curé de Saint-Sulpice, associé honoraire en 1728 (Mercure de France, décembre 1728, pp. 2893-2895), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 23), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 38-39), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 300-301), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 42-43) (Monod-Cassidy 41, p. 166), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 42-43) ;
Lassé [Lassay ?], marquis de associé honoraire le 6 mars 1732 (HCAD, 11, 98) ;
Laumonier, de, potier d'étain, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Le Blanc, abbé [Jean-Bernard Le Blanc], physicien, associé assidu le 7 août 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459), (Papillon 45, vol. 1, p. 401), (Monod-Cassidy 41, pp. 143, 163, 166) ;
Le Dran, physicien, associé libre le 8 janvier 1730 (HCAD, 13, 55, 86, 120, 135...), (NMS, Ms CC 3459), (Le Dran 30), (Le Dran 31), (Trew 31), (Le Dran 37), (Le Dran 40-42, vol. 1), (Morand 68a, p. 56), (Monteil 35, vol. 1, pp. 41-43), (Louis 59b, pp. 166-168) ;
Le Faure, [fondeur ?], associé répondant le 29 octobre 1730 (HCAD, 18) ;
Le Feuvre, phisicien, associé libre le 12 janvier 1730 (HCAD, 13), (SB, Ms J 1750) ;
Le Maire, Jacques, ingénieur en instrument de mathématiques, associé assidu le 29 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 98, 135), (NMS, Ms CC 3459), (Le Maire 30), (Journal de Trévoux, mars 1731, pp. 546-549), (Trew 31), (Le Maire 33a), (Le Maire 33b), (Le Maire 33c), (Le Maire 36), (Martin 85-99) ;
Le Maire, Pierre (Martin 85-99) ;
Lemoyne, peintre, associé assidu le 23 février 1730 (HCAD, 17), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459) ;
Lemoine fils, sculpteur, associé assidu le 29 janvier 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Le Normand (BnF, fr. 22230, f. 373) ;
Le Rat [François Le Rat], directeur des pompes à Rouen, associé étranger le 18 février 1731 (HCAD, 28), (NMS, Ms CC 3459), ([Guérin] 48), (Suite de la clef, décembre 1748, pp. 413-414) ;
Le Roy, Julien, horloger, associé assidu en 1728, directeur en 1729, trésorier en 1732 (HCAD, 11, 98, 135...), (BAN, Ms 1508, f. 64r), (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (NMS, Ms CC 3459), (Le Roy 32, Le Roy 37g), (Le Roy 33a, Le Roy 37k), (Le Roy 34a), ((Le Roy 34d, Le Roy 37h), (Le Roy 35a), (Le Roy 35b, Le Roy 37c), (Le Roy 35c, Le Roy 37d), (Le Roy 35d, Le Roy 37e), (Le Roy 37a, Le Roy 37f), (Le Roy 37b), (Le Roy 37i), (Le Roy 37j), (Le Roy 37l), (Sully 37), (Le Roy 41), (Le Roy 42), (Berthoud 63), (Berthoud 65), (Fouchy 65), (AAS, dossier Fouchy), (Condorcet 88) ;
Le Roy, Pierre I, frère cadet de Julien, horloger, associé assidu en 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 1, 135), (NMS, Ms CC 3459), (Fouchy 65), (Le Roy 33b), (Le Roy 33c), (AAS, dossier Fouchy) ;
Liébaux, géographe, associé assidu en 1728, secrétaire en 1729 et durant le premier semestre 1733 (BAN, Ms 1508, f. 49v), (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 11, 60, 121, 135...), (SB, Ms J 1750), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459), (AAS, dossier Fouchy) ;
Luce, tourneur de flûtes, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Loppin de Gemeaux, géomètre à Dijon, associé étranger le 31 août 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Masson de Guérigny, associé libre le 3 février 1732, administrateur 1733 (HCAD, 98, 135) ;
Marci, abbé, physicien à Naples, associé étranger le 16 septembre 1728 [?] (HCAD, 27 [bis]), (NMS, Ms CC 3459) ;
Marie fils, lunetier, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Marne ou des Marnes, dessinateur de la Société, associé assidu le 8 mars 1731 (HCAD, 14), (NMS, Ms CC 3459) ;
Martigni [Martini], abbé, géomètre à Florence, associé étranger le 16 septembre 1728 [?] (HCAD, 27 [bis]), (NMS, Ms CC 3459) ;
Martin, chaudronnier, associé répondant le 12 novembre 1730 (HCAD, 18) ;
Medalon, physicien, mécanicien, associé libre le 2 janvier 1729, directeur en 1732 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 25, 98, 135...), (NMS, Ms CC 3459), (Le Maire 30), (Mercure de France, septembre 1731, pp. 2199-2206) ;
Melian, maître des requêtes, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11) ;
Menieur ou Menissier, appareilleur, associé répondant le 23 avril 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Molières [Joseph Privat de Molières], associé assidu le 24 janvier 1732 (HCAD, 15, 98) ;
Montcrif, de, physicien, associé libre le 19 janvier 1730 (NMS, Ms CC 3459), (HCAD, 13, 98...) ;
Morville, comte de, associé honoraire le 22 avril 1731 (HCAD, 11, 98), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 23), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 38-39), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 300-301), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Nicolai, professeur en anatomie à l'Université de Strasbourg, associé étranger le 4 février 1730 (HCAD, 27, 98), (NMS, Ms CC 3459) ;
Nollet, abbé, mécanicien, associé libre le 26 décembre 1728 (HCAD, 26), (Trew 31), (Universitätsbibliothek Erlangen, Briefsammlung Trew), (NMS, Ms CC 3459), (Fouchy 65), (Fouchy 70a), (Condorcet 88), (AAS, dossier Fouchy) ;
Oudry, peintre du Roi, associé assidu le 22 février 1733 (HCAD, 18, 60, 121, 156), (Papillon 66, vol. 1, p. 499) ;
Pachta, ou Pacta, comte de, seigneur du royaume de Bohème, associé honoraire le 22 avril 1731 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 23), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 38-39), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 300-301), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 64-67), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 64-67) ;
Papillon, graveur sur bois, assidu le 23 août 1733 dans la distribution des arts du goût (HCAD, 12, 151, 156, 180...), (Mercure de France, novembre 1736, p. 2529), (Mercure de France, novembre 1737, p. 2475), (Papillon 66, vol. 1, p. 499) ;
Parsecknecht ou Parseknecht, médecin, associé étranger le 16 septembre 1728 [?] (HCAD, 27 [bis]), (NMS, Ms CC 3459) ;
Pelays ou Pelais, sindic des distilateurs en chimie et artiste de la monnoye de Paris, associé assidu le 24 octobre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 11) ;
Penetti, abbé, secretaire de S. A. R. le grand duc de Toscane , mécanicien, associé libre le 3 décembre 1728 (HCAD, 26), (NMS, Ms CC 3459) ;
Petit, charpentier, entrepreneur des ponts et chaussées, associé répondant le 24 octobre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 11, 24), (NMS, Ms CC 3459) ;
[Peyrot ?], serrurier, associé répondant le 27 juillet 1730 (HCAD, 18) ;
Piaux (Trew 31) ;
Pigeon, Jean, mécanicien, associé assidu le 1 décembre 1729 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 12), (NMS, Ms CC 3459), (Pigeon 31a), (Pigeon 31b), (Trew 31), (Prémontval 50) ;
Plélo, comte de, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459) ;
Polinière [Pierre Polinière], physicien, associé étranger le 22 juin 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459), (Polinière 34), (Polinière 41) ;
Pontcarré de Viarmes, maître des requêtes, intendant de Bretagne, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11, 134) ;
Porlier ou Portier, brodeur, associé répondant en la classe des arts de goût le 23 avril 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459), (Porlier 30) ;
Procope [Michel Procope-Couteaux], médecin, associé libre le 8 février 1731, associé assidu le 26 mars 1733 (HCAD, 16, 60, 135, 167...), (NMS, Ms CC 3459) ;
Puisieux, trésorier en 1729 (SB, Ms J 1750), (Puisieux 65) ;
Quesnay, chirurgien, associé étranger le 4 février 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459), (Quesnay 30), (Trew 31), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b), (Fouchy 74), (Morand 68a, p. 56), (Louis 59b, pp. 166-168), (Louis 59b, pp. 254-255) ;
Quillaut, imprimeur, associé assidu le 23 avril 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Raillard, horloger, associé assidu le 14 décembre 1732 (HCAD, 15, 135, 163) (NMS, Ms CC 3459) ;
Rameau, organiste, associé assidu le 26 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (HCAD, 11), (Fouchy 65), (Condorcet 88) ;
Raux, émailleur, associé assidu le 29 janvier 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Remond de Sainte-Albine, géomètre, associé assidu le 9 février 1730, indicateur en [1731] et 1733, secrétaire au premier semestre 1732 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459), (Mercure de France, septembre 1731, pp. 2199-2206), (Remond de Sainte-Albine 31), (HCAD, 55, 86, 98, 135), (Remond de Sainte-Albine 35a), (Remond de Sainte-Albine 35b), (Remond de Sainte-Albine 46, p. iii), (Remond de Sainte-Albine 71, p. iii) ;
Renard du Tasta, Renard l'aîné, chimiste, directeur de la monnaie, associé libre le 31 octobre 1728, directeur (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26), (NMS, Ms CC 3459), (Journal de Trévoux, mars 1731, pp. 546-549), (Remond de Sainte-Albine 31, pp. 34-35), (Trew 31), (Remond de Sainte-Albine 35a, pp. 52-55), (Remond de Sainte-Albine 35b, pp. 314-317), (Remond de Sainte-Albine 46, pp. 42-43), (Remond de Sainte-Albine 71, pp. 42-43) ;
Renard le cadet, frère du précédent (BnF, fr. 22230, f. 373) ;
Retou [Jean II Restout], peintre de l'Academie royale de peinture et sculpture, associé assidu le 28 novembre 1728 (BAN, Ms 1508, f. 64r), (HCAD, 11) ;
Riccardi, marquis de, à Florence, associé honoraire en 1728 (HCAD, 11) ;
Rigaut ou Rigaults, aux forges de Cosne, associé étranger le 3 septembre 1730 (HCAD, 27), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459) ;
Rochet ou Pochet, chandelier, associé répondant le 22 octobre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Romieu, abbé de, physicien, associé libre le 16 septembre 1728 (BnF, fr. 22230, f. 373), (SB, Ms J 1750), (HCAD, 26, 98), (NMS, Ms CC 3459), (Mercure de France, septembre 1731, pp. 2199-2206) ;
Rotiers [Röettiers] (BnF, fr. 22230, f. 373) ;
Roylet [Sébastien Royllet], associé répondant le 8 mai 1732 (HCAD,23, 98), (Papillon 66, vol. 2, p. 26) ;
Rozenkrans [Rosenkranz], ingénieur danois, associé étranger le 30 juillet 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Saint-Marcel, de, physicien, associé libre le 8 février 1731, associé étranger le 10 janvier 1732 (HCAD, 16, 98), (NMS, Ms CC 3459) ;
Saussay, directeur des jardins à Chantilly, associé étranger le 16 mars 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Silva, medecin, associé libre le 8 janvier 1730 (HCAD, 13, 35) ;
Simonet, Simonnet ou Simoneaut [Jean Simonet], entrepreneur de manufacture en tapisserie, associé assidu le 9 février 1730 (HCAD, 17), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459) ;
Slodtz, Michel Ange, sculpteur à Rome, associé étranger le 16 septembre 1728 [?] (HCAD, 27 [bis]), (NMS, Ms CC 3459) ;
Sully (Sully 37), (Fouchy 65), (AAS, dossier Fouchy), (Condorcet 88) ;
Taiglini [Taglini], professeur en philosophie à Pise, associé étranger le 19 mars 1730 (HCAD, 27), (Trew 31), (NMS, Ms CC 3459), (Taglini 36), (Taglini 47) ;
Texier ou Tiexier, peintre en petits points, associé répondant le 7 septembre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459) ;
Thomas, ingénieur, associé assidu le 9 mars 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Thomin, Marc Mitouflet (Thomin 49b) ;
[Touenard ?], imprimeur en taille douce, associé répondant le 29 octobre 1730 (HCAD, 18) ;
Tura [Thura], ingénieur danois, associé étranger le 30 juillet 1730 (HCAD, 27), (NMS, Ms CC 3459) ;
Vallée de Pimodan, abbé de la, physicien, associé libre le 12 janvier 1730 (HCAD, 13), (SB, Ms J 1750), (NMS, Ms CC 3459) ;
Varennes, des, géomètre, associé libre le 12 janvier 1730 (SB, Ms J 1750), (HCAD, 13), (NMS, Ms CC 3459) ;
Vassé ou Vassay, de, sculpteur, associé assidu le 12 février 1730 (HCAD, 17), (NMS, Ms CC 3459) ;
Vaucanson, de, associé assidu le 30 janvier 1735 (HCAD, 20), (NMS, Ms CC 3459) ;
Verdier, anatomiste, associé libre le 8 janvier 1730 (HCAD, 13), (NMS, Ms CC 3459), (Le Dran 31, non paginé), (Louis 59b, pp. 166-168) ;
Vigni, de [Pierre Vigné de Vigny], architecte associé assidu le 31 octobre 1728 (HCAD, 11), (NMS, Ms CC 3459), (Baritou 87, p. 82), (Gallet 95, pp. 473-478) ;
Vigneron, coutelier, associé répondant le 12 novembre 1730 (HCAD, 18), (NMS, Ms CC 3459).

[Condorcet mentionne aussi « les fils » de Julien Le Roy (Condorcet 88), là où il faut certainement lire « son frère » (Fouchy 65), et Torlais cite Fontenelle mais il pense peut-être à Grandjean de Fouchy, qui fut lui aussi secrétaire de l'Académie (Torlais 87, p. 19).]

Si par « œuvre de la Société des arts », on entend une œuvre qui mentionne nommément la Société, alors l'inventaire des imprimés comprend :
(Le Dran 30), (Le Maire 30), (Le Dran 31), (Pigeon 31a), (Pigeon 31b), (Porlier 30), (Quesnay 30), (Remond de Sainte-Albine 31), (Horrebow 32), (Le Roy 32), (Le Maire 33a), (Le Maire 33b), (Le Maire 33c), (Le Roy 32, Le Roy 37g), (Le Roy 33a, Le Roy 37k), (Le Roy 34a), ((Le Roy 34d, Le Roy 37h), (Polinière 34), (Horrebow 35), (Remond de Sainte-Albine 35a), (Remond de Sainte-Albine 35b), (Le Roy 35a), (Le Roy 35a), (Le Roy 35b, Le Roy 37c), (Le Roy 35c, Le Roy 37d), (Le Roy 35d, Le Roy 37e), (Le Maire 36), (Quesnay 36a), (Quesnay 36b), (Taglini 36), (Dutertre 37), (Gaudron 37), (Le Roy 37a, Le Roy 37f), (Le Roy 37b), (Le Roy 37i), (Le Roy 37j), (Le Roy 37l), (Sully 37), (Le Dran 37), (Le Dran 40-42, vol. 1), (Polinière 41), (Le Roy 41), (Le Roy 42), (Remond de Sainte-Albine 46), (Taglini 47), (Thomin 49b), (Puisieux 65), (Kurdwanowski 65), (Papillon 66), (Remond de Sainte-Albine 71).

Dans ses Additions nouvelles du Traité historique et pratique de la gravure en bois, Paris, 1775, restées manuscrites, Papillon prend la qualité de membre de la société des arts (BnF, Cabinet des estampes, YC- 204 -8) ; dans (Papillon 54), cette qualité n'est « accidentellement » pas mentionnée car le mémoire (lu à la Société à partir du 17 février 1737) a été tiré d'un jeu d'épreuves auxquels manquaient les pages de titres (BnF, Res-V-2422).

Il existe aussi des objets sur lesquels est inscrit le nom de la Société des arts : les cartes de l'abbé de la Grive (La Grive 31) et (La Grive 33) ; le globe céleste de Nollet, conservé au Musée Stewart à Montréal et reproduit dans (Pyenson 02, p. 169), comme d'ailleurs tous les globes célestes connus de Nollet (mais non ses globes terrestres) (Jean-François Gauvin, CP, 27 novembre 2007), dont 7+1 sont recensés dans (Gauvin 02, pp. 176, 187-188), et 1 supplémentaire acquis le 25 mai 2010 par la BnF (BnF, Cartes et Plans, Ge A 1742 RES) (Catherine Hofmann, CP, 28 mai 2010) ; le cadran solaire horizontal à méridienne « Inventé par Julien Le Roy ancien directeur de la Société des arts » et « Fait par J[acqu]es Le Maire de la Société des arts au génie à Paris », conservé au Musée Stewart à Montréal et reproduit dans (Turner 02, p. 41), celui portant les mentions « Inventé par Julien Le Roy » et « Fait par Jacques Le Maire de la Société des arts au génie à Paris » reproduit dans (Turner 88), celui portant les mêmes mentions reproduit dans (Turner 87) et conservé au Conservatoire national des arts et métiers sous le numéro d'inventaire 925, un autre du même type étant conservé sous le numéro d'inventaire 10485 (Anthony Turner, CP, 21 décembre 2007) ; les cinq pendules ou mécanismes signalés dans (Tardy 81, vol. 1, pp. 199, 211, 239, 305, 32) ; l'horloge portant la mention « Pierre Le Roy de la Société des arts » conservée au Château de Rosenborg à Copenhague (François R. Velde, CP, 3 juillet 2014)...

À ces œuvres de la Société des arts, il faut très probablement ajouter la méridienne de temps moyen inventée par Grandjean de Fouchy et réalisée par lui chez le comte de Clermont. Selon Deparcieux, « M. Grandjean de Fouchy, de l'Académie royale des sciences, est le premier que je sache avoir parlé de cette méridienne [de temps moyen] qui n'est pas bien commune ; je n'en connais que encore que trois ; la première est celle que M. de Fouchy traça chez Monseigneur le comte de Clermont ; et deux que j'ai tracées l'année dernière, l'une chez M. le marquis de Bonnelle, et l'autre chez M. le marquis d'Houël » (Deparcieux 41, p. 94). On ne connaît aujourd'hui aucun mémoire de Grandjean de Fouchy décrivant cette méridienne, mais il en a certainement existé un, transmis à Rivard : « M. de Fouchy, de l'Académie des sciences, qui est l'inventeur de la méridienne de temps moyen, a bien voulu me communiquer un mémoire sur cette matière, dont j'ai profité » (Rivard 57c, p. 296). La méridienne réalisée par Grandjean de Fouchy est probablement celle dont parle Bigourdan : « Dans l'aile gauche du Petit Luxembourg [d'après une obligeante communication verbale de M. Deruaz, architecte de l'hôtel NDA], il a existé jusqu'en 1900 une méridienne dont l'origine [...] paraît assez lointaine [...]. Elle était placée à la fenêtre la plus orientale de la face Sud et ne pouvait être bien stable, car, avec sa courbe de temps moyen, elle était marquée sur un simple parquet, au moyen de clous de cuivre. Son gnomon était formé par une ouverture pratiquée dans une plaque de métal, supportée à l'extérieur par une potence qui rappelait celle des cadrans solaires » (Bigourdan 18, p. 319) (Savoie 08).

Notice détaillée
Abréviations
  • AAS : Archives de l'Académie des sciences, Paris.
  • AN : Archives nationales.
  • BAN : Bibliothèque de l'Assemblée nationale, Paris.
  • BM : Bibliothèque municipale.
  • BnF : Bibliothèque nationale de France, Paris.
  • CP : Communication personnelle.
  • HARS 17.. : Histoire de l'Académie royale des sciences [de Paris] pour l'année 17.., avec les mémoires...
  • HCAD : Herzog von Croy’sches Archiv, Dülmen / Mons Nr. 555 (Papiers du capitaine Bottée).
  • Hist. : Partie Histoire de HARS 17..
  • NDA : Note de l'auteur.
  • NMS : Nationalmuseum, Stockholm.
  • PV : Procès-Verbaux, Archives de l'Académie des sciences, Paris.
  • SB : Staatsbibliothek zu Berlin, Berlin.
Références
  • Baritou (Jean-Louis), Foussard (Dominique), Chevotet-Contant-Chaussard : un cabinet d'architectes au siècle des Lumières, Lyon, 1987 [Stockholm].
  • Berthoud (Ferdinand), Essai sur l'horlogerie, 2 vol., Paris, 1763, vol. 1, p. xlvi [Chronologie SA] [Plus].
  • Berthoud (Ferdinand), « Horlogerie », Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, D. Diderot, J. Le Rond d'Alembert, éds, 28 vol., 1751-1772, vol. 8, 1765, pp. 309-310 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Bertrand (Joseph), L'Académie des sciences et les académiciens de 1666 à 1793, Paris, 1869 [Télécharger] [13 mai 1713 (1)] [Plus].
  • Bigourdan (Guillaume), « La station astronomique du Petit-Luxembourg », Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, 167 (1918) 319.
  • Birembaut (Arthur), « Quelques réflexions sur les problèmes posés par la conservation et la consultation des archives techniques françaises », Archives internationales d'histoire des sciences, 19 (1966) 21-102.
  • Condorcet (Jean-Antoine-Nicolas de Caritat, marquis de), « Éloge de M. l'abbé de Gua », HARS 1786, Hist., pp. 63-76 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Condorcet (Jean-Antoine-Nicolas de Caritat, marquis de), « Éloge de M. de Fouchy », HARS 1788, Hist., pp. 37-49 [Chronologie SA] [Plus].
  • Deparcieux (Antoine), Nouveaux traités de trigonométrie rectiligne et sphérique avec un traité de gnomonique, Paris, 1741.
  • Dutertre (Jean-Baptiste, le fils), « Lettre de M. *** à un de ses amis, sur une nouvelle montre à équation [résumé] », Mercure de France, février 1737, pp. 290-293 [Chronologie SA].
  • Fouchy (Jean-Paul Grandjean de), « Éloge de M. Clairaut », HARS 1765, Hist., pp. 144-159 [Télécharger] [13 mai 1713 (1)] [13 mai 1713 (2)] [Plus].
  • Fouchy (Jean-Paul Grandjean de), « Éloge de M. l'abbé Nollet », HARS 1770, Hist., pp. 121-136 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Fouchy (Jean-Paul Grandjean de), « Éloge de M. Quesnay », HARS 1774, Hist., pp. 122-138 [Télécharger] [1727 (1)] [Plus].
  • Gallet (Michel), Les architectes parisiens du XVIII, e siècle, Paris, Mengès, 1995 [Stockholm].
  • Gaudron (Pierre), « Mémoire présenté à la Société des arts, le 19 mars 1730, par M. Pierre Gaudron, associé de ladite société, horloger ordinaire de feue S. A. R. Monseigneur le duc d'Orléans, régent du royaume ; et actuellement aussi horloger ordinaire de S. A. S. Monseigneur de duc d'Orléans, premier prince de sang », Sully 37, pp. 414-433 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Gauvin (Jean-François), « Inventaire sommaire et international des instruments de physique fabriqués à la manière de Jean-Antoine Nollet », L'art d'enseigner la physique : Les appareils de démonstration de Jean-Antoine Nollet 1700-1770, L. Pyenson et J.-F. Gauvin éds., Septentrion, 2002, pp. 175-188.
  • [Guérin ()], Éloge de M. Le Rat, [1748], BM Rouen, Ms Acad. C. 22., [Chronologie SA].
  • Guiffrey (Jules), « Scellés et inventaires d'artistes », Nouvelles archives de l'art français, nouvelle série, vol. 5, 1884, pp. 373-374 [Chronologie SA].
  • Hahn (Roger), « The Applications of science to society : The societies of art », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, 25 (1963) 829-836.
  • Hahn (Roger), The Anatomy of a Scientific Institution : The Paris Academy of Sciences, 1666-1803, Berkeley-London, 1971, pp. 108-110.
  • Hahn (Roger), « Science and the arts in France : the limitations of an encyclopedic ideology », Studies in Eighteenth-Century Culture, 10 (1981) 77-93.
  • Horrebow (Peder), Atrium astronomiae, Havniae, 1732 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Horrebow (Peder), Basis astronomiae [...] Petro Horrebowio Philosophiae et Medicinae doctore, in Universitate Havniaensi Astronomiae professore, ac Societatis Artium Parisiensis membro, Havniae, 1735 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Kurdwanowski (Jean-Étienne Ligenza), « Problème sur les corps sphériques rangés en piles », Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, D. Diderot, J. Le Rond d'Alembert, éds, 28 vol., 1751-1772, vol. 12, Paris, 1765, pp. 618-619 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • La Grive (Jean de), Carte topographique des environs de Paris, levée et gravée par M. l'Abbé Delagrive de la Société des arts, 2e feuille, [Paris], 1731 [Télécharger].
  • La Grive (Jean de), Carte topographique des environs de Paris, levée et gravée par M. l'Abbé Delagrive de la Société des arts, 3e feuille, [Paris], 1733 [Télécharger].
  • Le Dran (Henry-François), Parallèle des différents manières de tirer la pierre hors de la vessie, par Henry-François Le Dran, de la Société académique des arts, chirurgien juré à Paris, et de l'hôpital de La Charité, Paris, 1730 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Dran (Henry-François), Observations de chirurgie auxquelles on a joint plusieurs réflexions en faveur des étudiants. Par Henry-François Le Dran, de la Société académique des arts, chirurgien juré à Paris, ancien prévôt de sa communauté, et ancien chirurgien major de l'hôpital de La Charité, démonstrateur en anatomie dans le même hôpital, 2 vol., Paris, 1731 [Chronologie SA].
  • Le Dran (Henry-François), Traité ou réflexions tirées de la pratique sur les playes d'armes à feu, par Henry-François Le Dran, chirurgien de S[aint] Come et ancien prévôt de sa compagnie, ancien chirurgien major de l'hôpital de La Charité, de la Société académique des arts, et de l'Académie de chirurgie, chirurgien consultant des camps et armées du Roy, Paris, 1737 [Chronologie SA].
  • Le Dran (Henri-François), Obervations in surgery, containing on hundred and fifteen different cases with particular remarks on each, for the improvement of young students, written originally in french by Henry-Francis Le Dran, of the academy of arts, sworn surgeon at Paris, senior master of that company, eldest surgeon and demonstrator of anatomy at the hospital La Charité [...], The second edition, J. Sparrow trad., 2 vol., London, 1740-1742 [Chronologie SA].
  • Le Maire (Jacques), « Mémoire au sujet de la description d'une nouvelle construction d'aiguille de boussole marine, sans déclinaison, lu à la Société des arts, le 11 juin 1730, par M. Le Maire, ingénieur pour les instruments de mathématiques, demeurant sur le quai de l'Horloge du Palais, à l'enseigne du Génie », Journal de Trévoux, (septembre 1730) 1543-1563 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Maire (Jacques), « Extrait de différentes pièces touchant une nouvelle boussole sans déclinaison [résumé] », Journal historique de la république des lettres, (juillet-août 1733) 41-60 [Chronologie SA].
  • Le Maire (Jacques), « Suite de l'extrait de différentes pièces touchant une nouvelle boussole sans déclinaison, inséré ci dessus page 41 et suivantes », Journal historique de la république des lettres, (septembre-octobre 1733) 254-273, 1 pl [Chronologie SA].
  • Le Maire (Jacques), « Suite ou IIIe partie de l'article touchant une boussole sans déclinaison, par M[onsieu]r Le Maire », Journal historique de la république des lettres, (novembre-décembre 1733) 346-373, 1pl [Chronologie SA].
  • Le Maire (Jacques), « Nouvelle observation sur l'aiguille droite. Par le sieur Jacques Le Maire, ingénieur pour les instrumens de Mathématique, présenté à la Societé des arts, le 2 septembre 1736 », Journal de Trévoux, (octobre 1736) 2394-2401 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Nouvelle manière de construire de grosses horloges, non seulement plus simples que celles que l'on a faites jusqu'à présent, mais encore d'un meilleur usage et à meilleur marché. Mémoire lu à la Société des arts le 23 mars dernier, par M. Julien le Roy, Horloger du Roy et de la même société », Mercure de France, juin 1732, pp. 1312-1326 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Lettre écrite aux auteurs des Mémoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts, par Monsieur Julien le Roy, de la Société des arts et horloger du Roi, au sujet d'un pendule à répétition dont il a été parlé dans les Mémoires de l'Académie des sciences de l'année 1728 », Journal de Trévoux, (mars 1733) 541-547 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Lettre écrite à M. D. L. R. sur les pendules à cadran mobile, par le sieur Julien le Roy, A. D. de la Société des arts », Mercure de France, février 1734, pp. 285-292 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Mémoire sur un moyen de faire marquer et sonner le temps vray aux horloges publiques, par le sieur Julien Le Roy, horloger, et de la Société des arts », Mercure de France, septembre 1734, pp. 1922-1927 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Lettre écrite par le sieur Julien Le Roy, horloger, et de la Société des arts, au sujet des grosses horloges, dont il a perfectionné et simplifié la construction, en substituant à leur cage, qui est composée d'onze pièces considérables, un seul châssis, posé horizontalement, et sur lequel sont placées les roues et les autres pièces », Mercure de France, février 1735, pp. 217-219 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Description et usage d'un nouveau cadran horizontal, universel, et propre à tracer les méridiennes », Mercure de France, septembre 1735, pp. 1898-1905 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Description d'un nouveau cadran universel, portatif et à boussole », Mercure de France, septembre 1735, pp. 1906-1915 [Télécharger] [Chronologie SA] [Plus].
  • Le Roy (Julien), « Mémoire sur un nouveau moyen de faire marquer juste l'heure du Soleil, aux cadrans horizontaux ordinaires ou anciens, en quelque lieux de la Terre qu'ils soient placés », Mercure de France, septembre 1735, pp. 1915-1918 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Nouvelle construction de rouage de sonnerie de réveil, plus simple et d'un meilleur usage que celles dont on s'est servi jusqu'à présent. Mémoire lu à la Société des arts le 14 décembre 1732 par le S. Julien Le Roy, horloger et de la même société », Mercure de France, mars 1737, pp. 456-462 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Mémoire historique sur la montre de M. Sully », Sully 37, 275-292 [Télécharger].
  • Le Roy (Julien), « Description et usage d'un nouveau cadran horizontal, universel, et propre à tracer les méridiennes », Sully 37, 293-304 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Description d'un nouveau cadran universel, portatif et à boussole », Sully 37, 304-318 [Télécharger] [Chronologie SA] [Plus].
  • Le Roy (Julien), « Mémoire sur un nouveau moyen de faire marquer juste l'heure du Soleil, aux cadrans horizontaux ordinaires ou anciens, en quelque lieux de la Terre qu'ils soient placés », Sully 37, 318-323 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Nouvelle construction de rouage de sonnerie de réveil, plus simple et d'un meilleur usage que celles dont on s'est servi jusqu'à présent. Mémoire lu à la Société des arts le 14 décembre 1734 [1732 !] par le S. Julien Le Roy, horloger et de la même société », Sully 37, 323-331 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Nouvelle manière de construire de grosses horloges, non seulement plus simples que celles que l'on a faites jusqu'à présent, mais encore d'un meilleur usage et à meilleur marché », Sully 37, 332-350 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Second mémoire sur les grosses horloges », Sully 37, 350-356 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Troisième mémoire sur les grosses horloges et sur les moyens de les rendre moins variables », Sully 37, 357-366 [Télécharger].
  • Le Roy (Julien), « Description abrégée de l'horloge du séminaire étranger », Sully 37, 367-370 [Télécharger].
  • Le Roy (Julien), « Nouvelle manière de placer les cadratures des pendules à répétition », Sully 37, 370-381, 1pl [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Mémoire pour servir à l'histoire de l'horlogerie, depuis 1715 jusqu'en 1729 », Sully 37, 381-413 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), Avis contenant les moyens de régler les montres tant simples qu'à répétition par le sieur Julien Le Roy, horloger du Roi, et de la Société des arts, Paris, 1741 [Chronologie SA].
  • Le Roy (Julien), « Lettre de M. Julien Le Roy, horloger du Roy, de la Société des arts, aux auteurs des Mémoires pour l'histoire des sciences et des beaux arts », Journal de Trévoux, (mars 1742) 391-413.
  • Le Roy (Pierre), « Lettre de M. Pierre Le Roy, horloger, de la Société des arts, demeurant à Paris, au milieu de la Place Dauphine : Description d'une pendule à ressorts, marquant et sonnant le temps vrai », Mercure de France, septembre 1733, pp. 1926-1934 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Le Roy (Pierre), « Lettre de M. Pierre Le Roy, horloger, et de la Société des arts, demeurant à Paris, Place Dauphine, laquelle contient la description d'une pendule à ressorts, marquant en sonnant le temps vrai », Journal de Trévoux, (août 1733) 1478-1487 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Lepaute (Jean-André), Traité d'horlogerie, Paris, 1755, pp. 290-295 [Chronologie SA] [Plus].
  • Louis (Antoine), Éloges de Messieurs Bassuel, Malaval et Verdier prononcés aux Écoles de chirurgie, Paris, 1759 [Chronologie SA].
  • Louis (Antoine), Éloges lus dans les séances publiques de l'Académie royale de chirurgie, de 1750 à 1792, Paris, 1859 [Chronologie SA].
  • Martin (Henry), Catalogue des manuscrits de la bibliothèque de l'Arsenal, 8 vol., Paris, 1885-1899, vol. 6, p. 61 [Chronologie SA].
  • Monod-Cassidy (Hélène), Un voyageur philosophe au XVIIIe siècle : l'abbé Jean-Bernard Le Blanc, Cambridge, 1941 [Chronologie SA] [Plus].
  • Monteil (Amans-Alexis), Traité de matériaux manuscrits de divers genres d'histoire, 2 vol., Paris, 1835 [Chronologie SA] [Plus].
  • Morand (Sauveur-François.), « Éloge de M. Bassuel », Opuscules de chirurgie, vol. 1, 1768, pp. 55-63 [Chronologie SA].
  • Papillon (Jean-Michel), Traité historique et pratique de la gravure en bois par J. M. Papillon, graveur sur bois et ancien associé de la Société académique des arts, 2 vol., Paris, 1766 [Chronologie SA].
  • Papillon (Jean-Michel), Mémoire sur la vie de Francois Chauveau, peintre et graveur, et de ses fils, Évrard Chauveau, peintre, et René Chauveau, sculpteur, par Jean Michel Papillon (1738), Paris, 1854 [Chronologie SA].
  • Papillon (Philibert), Bibliothèque des auteurs de Bourgogne. Publiée par Ph. L. Joly, Dijon, 1745.
  • Pigeon (Jean), Usage du globe céleste suspendu : inventé par J. Pigeon, mathématicien, de la Société des arts, Paris, 1731.
  • Pigeon (Jean), Usage du globe terrestre suspendu selon Copernic : inventé par J. Pigeon, mathématicien, de la Société des arts, Paris, 1731.
  • Polinière (Pierre), Expériences de physiques par M. Pierre Polinière, docteur en médecine, et de la Société des arts, 4e éd., 2 vol., Paris, 1734 [Chronologie SA].
  • Polinière (Pierre), Expériences de physiques par M. Pierre Polinière, docteur en médecine, et de la Société des arts, 5e éd., 2 vol., Paris, 1741 [8 juin 1746 (1)].
  • Porlier (), « Mémoire sur la broderie [résumé] », Mercure de France, octobre 1730, pp. 2265-2268 [Chronologie SA].
  • Prémontval (Marie Pigeon d'Osangis de Le Guay de), Le mecaniste philosophe, ou Mémoires concernant plusieurs particularités de la vie et des ouvrages du s[ieu]r Jean Pigeon, mathématicien, membre de la Société des arts, auteur des premières sphères mouvantes qui aient été faites en France selon le système de Copernic, La Haye, 1750 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Puisieux (de), Elémens et traité de géométrie par M. de Puisieux, architecte expert juré du Roi, et membre de la Société académique des arts et des sciences, Paris, 1765 [Chronologie SA] [Plus].
  • Pyenson (Lewis), Gauvin (Jean-François), « Les instruments scientifiques de Jean-Antoine Nollet : introduction, inventaire et description de la collection du Musée Stewart », L'art d'enseigner la physique : Les appareils de démonstration de Jean-Antoine Nollet 1700-1770, L. Pyenson et J.-F. Gauvin éds., Septentrion, 2002, pp. 119-174 [Chronologie SA].
  • Quesnay (François), Observations sur les effets de la saignée [...] par François Quesnay, maître es art, membre de la Société des arts et chirurgien de Mante, reçu à Saint Côme, Paris, 1730 [Télécharger] [1727 (1)] [Plus].
  • Quesnay (François), Essai phisique sur l'œconomie animale par François Quesnay,, […] membre de la Société des arts, Paris, 1736 [Chronologie SA].
  • Quesnay (François), L'art de guérir par la saignée [...] par François Quesnay [...] membre de la Société académique des arts [...], Paris, 1736 [Chronologie SA].
  • Remond de Sainte-Albine (Pierre), Mémoire sur le laminage du plomb. Par Monsieur Remond, de la Société des arts, Paris, 1731 [Chronologie SA].
  • Remond de Sainte-Albine (Pierre), Mémoire sur le laminage du plomb. Par Monsieur Remond de la Société des arts, 2e éd., Paris, 1735 [Chronologie SA].
  • Remond de Sainte-Albine (Pierre), « Mémoire sur le laminage du plomb. Par M. Remond de la Société des arts », Code de la voyerie, éd. G. Mellier, Paris, 1735, pp. 267-331 [Chronologie SA].
  • Remond de Sainte-Albine (Pierre), Mémoire sur le laminage du plomb. Par M. Remond de Sainte-Albine, 3e éd., Paris, 1746 [Chronologie SA].
  • Remond de Sainte-Albine (Pierre), Mémoire sur le laminage du plomb par M. Remond de Sainte-Albine, 4e éd., Paris, 1771 [Chronologie SA].
  • Rivard (Dominique-François), La gnomonique ou l'art de faire des cadrans, par M. Rivard, professeur en l'Université de Paris, troisième édition revue par l'auteur, 3e éd., Paris, 1757 [Télécharger] [5 mai 1740 (1)] [Plus].
  • Savoie (Denis), « L'aspect gnomonique de l'œuvre de Fouchy : la méridienne de temps moyen », Revue d'histoire des sciences, 61 (2008) 41-61.
  • Speziali (Pierre), « Une correspondance inédite entre Clairaut et Cramer », Revue d'histoire des sciences, 8 (1955) 93-237 [Télécharger] [30 mars 1729 (1)] [Plus].
  • Sully (Henry), Gaudron (Pierre), Le Roy (Julien), Règle artificielle du temps, […] par M. Henry Sully, […] de la Société des arts. Nouvelle édition corrigée et augmentée de quelques mémoires sur l'horlogerie par M. Julien Le Roy, de la même société, Paris, 1737 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Taglini (Carlo), Carolo Taglini publici philosophiae in pisano Athenaeo professoris ordinarii et regiae Societatis londinensis ac parisiensis artim academiae Socii Libri duo de aere ejusque natura et effectis cum notis et animadversionibus, Florentiæ, 1736.
  • Taglini (Carlo), Lettere scientifiche sopra varia dillettevole argomenti di fisica del dottor Carlo Taglini, pubblico professore ordinario di filosofia nell' Universita di Pisa, ascritto alla società regia d'Inghilterra, all' Accademia delle scienze et belle arti di Parigi alla Fiorentina e a quella degli Apatisti, Firenze, 1747 [Télécharger].
  • Tardy ([Maurice, Henri-Gustave Lengellé, dits]), La pendule française dans le monde, 5e édition, 4 vol., 1981.
  • Thomin (Marc Mitouflet), Traité d'optique mécanique [...] par M. Thomin, ingénieur en optique, de la Société des arts, Paris, 1749 [Télécharger] [Chronologie SA] [Plus].
  • Torlais (Jean), Un physicien au siècle des lumières : l'abbé Nollet, Argueil, 1987.
  • Trew (Christoph-Jakob), Commercium litterarium ad rei medicinae et scientiae naturalis, 30 mai 1731, pp. 169-172 [Télécharger] [Chronologie SA].
  • Turner (Anthony J.), « Les sciences, les arts et le progrès. Jean-Antoine Nollet : de l'artiste au savant », L'art d'enseigner la physique : Les appareils de démonstration de Jean-Antoine Nollet 1700-1770, L. Pyenson et J.-F. Gauvin éds., Septentrion, 2002, pp. 29-46 [Stockholm].
  • Turner (Anthony J.), « Les cadrans solaires de Julien Le Roy », La dynastie des Le Roy, horlogers du Roi, C. Cardinal, J-C. Sabrier éds, Tours, 1987, pp. 51-52.
  • Turner (Anthony J.), « Julien Le Roy's improved horizontal sun-dial », Antiquarian horology, 17 (1988) 463-466.
Courcelle (Olivier), « Société des arts », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/sa.html [Notice publiée le 3 février 2015].