Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


1763 (1) : Carmontelle dresse le portrait de Clairaut :
Clairaut est assis de profil à gauche devant son bureau, sur lequel il écrit. Il a quarante ans [!] dans ce portrait, et ne les paraît pas. Son visage, soigneusement rasé, est frais et rose, ses cheveux sont frisés et poudrés avec le plus grand soin ; sa mise est élégante et très recherchée (habit blanc à brandebourgs, gilet jaune semé de fleurs rouges, manchettes de dentelles, etc.) Une préciosité rare marque cette figure de la tête aux pieds, y compris la main, qui a l'affectation de la beauté, et qui est soigneusement étudiée, chose peu commune chez Carmontelle, nous l'avons déjà dit. Sauf la tête, ce portrait est plutôt dessiné que peint, ce qui ne l'empêche pas d'être fort bon. Il a été exécuté en 1763 et gravé par Lafosse. Quoi que grand savant, Clairaut était homme du monde, et homme de plaisir. Sa politesse était exquise, sa mine irréprochable. C'est ce que démontre le portrait de Carmontelle (Gruyer 02).

Alexis Clairaut (1713-1765), dessin de Carmontelle, Muse Cond, Chantilly

Le portrait est acquis en 1886 par le musée Condé au château de Chantilly, où il est conserve sous la cote T. 6, no 7 (« Clairaut », base Joconde).

Au bas de la gravure de de Lafosse :
Alexis Claude Clairault né en 1713, élu par l'Académie des sciences le 4 septembre 1729 [! cf. 7 septembre 1729 (1)].
À des calculs nouveaux son génie a soumis
Le mouvement des cieux, la forme de la Terre,
Au talent d'éclairer, il unit l'art de plaire ;
Et voit moins de rivaux, qu'il ne connait d'amis.

Ce portrait est évoqué par Diderot (cf. 1 juin 1765 (1)) et par La Condamine (cf. 2 septembre 1769 (1)).

Laterrade possédait dans sa collection un portrait de Clairaut « D'ap. Carmontelle. Superbe épr. avant toute lettre. Très rare en cet état » (Laterrade 59, p. 30).

Baudet-Dulary possédait quatre portraits de Clairaut (« d'après Carmontelle, Cathelin [cf. 1771 (2)], Watelet [cf. 17 août 1767 (1)], etc [cf. 1763 (2)]. ») dans sa collection (Baudet-Dulary 58, p. 13).

Alexis Clairaut (1713-1765), L. C. de Carmontelle del., Delafosse Sculp. 1763

Références
  • Baudet-Dulary (Alexandre-François), Catalogue d'estampes, collection de portraits recueillis par M. B. D... [Alexandre François Baudet-Dulary], Paris, 1858 [Télécharger].
  • Gruyer (Anatole-François), Chantilly. Les portraits de Carmontelle, Paris, 1902, pp. 282- 283 [Télécharger].
  • Laterrade (), 4e et dernier catalogue d'estampes composant le cabinet de M. Laterrade : pièces historiques, antérieures à la Révolution de 1789, portraits, Paris, 1859 [Télécharger].
Courcelle (Olivier), « 1763 (1) : Carmontelle dresse le portrait de Clairaut », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/n1763po1pf.html [Notice publiée le 18 février 2008, mise à jour le 12 avril 2013].