Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


14 février 1764 (1) : Boscovich (Sezze) écrit à Conti :
Perche ella si incoragisca, le copierò qui una parte di una lettera, che il Card. di Luynes ha scritta al nostro P. Hell a Vienna, ed io ne ho riceveta una copia di là in questo ordinario. Eglo combina con quello, che mi ha scritto Clairaut, e individua piu le cose.

« Je crois que vous apprendrez avec plaisir que M. Antheaume [Antheaulme], homme déjà connu dans notre Académie par les belles découvertes qu'il a faites sur l'aimant [(Antheaulme 60a), (Antheaulme 60b)], et qui jouissant à Paris d'une fortune aisée, emploie une grande partie de ses revenus à procurer la perfection des arts et des sciences, et qui travaille lui-même avec autant d'adresse que de sagacité, vient de faire une lunette à la manière de Dollond selon les principes de M. Clairaut qui surpasse tout ce que nous avons connu jusqu'ici de meilleur en lunettes et en télescopes [cf. Antheaulme]. Cette lunette de 7 pieds deux pouces de foyer, le premier oculaire plan convexe 9 lignes de rayon, le second oculaire de même plan convexe 3 l[ignes] de rayon [!]. L'objectif, qui est contenu avec le second verre de cristal d'Angleterre, qu'on y adapte dans une zone de cuivre, porte 35 lignes d'ouverture, le champ de la lunette a 40 minutes. Avec cet équipage, elle grossit 120 fois avec une clarté et une netteté sans pareille. Je l'ai faite essayer dans cet état aux plus célèbres de notre Académie des sciences, il y a huit jours, tous son convenus qu'elle était supérieure sans comparaison à toutes les lunettes dont ils se sont servis jusqu'à présent, et j'en ai été convaincu comme eux [cf. Avril 1764 (1)].

Il vient d'y adapter une autre combinaison d'oculaire, le premier est convexe des deux côtés, et le second ménisque : avec cet équipage, elle grossit 150 fois, sans rien perdre de sa clarté et de de sa netteté, et elle est légère, facile et commode dans l'observation, et il sera très aisé avec cette lunette d'observer exactement les mouvements des satellites de Saturne, et de découvrir dans le ciel beaucoup de merveilles, dont nous n'avons peut-être jusque ici ignoré l'existence. Il en achève une dont l'objectif aura 9 pieds de foyer, et qui fera par conséquent un bien plus grand effet. Tout est certainement connu pour la plus grande perfection de ces lunettes. Reste la difficulté de trouver des cristaux parfaits pour le second verre, qui sert à corriger la différente réfrangibilité des rayons de lumière, et à les réunir tous dans un même point de foyer. Nous connaissons la composition du cristal d'Angleterre : il n'est plus question que d'en faire dans nos verreries qui ait la même qualité et qui soit parfait. Nous allons nous occuper de cela dans l'Académie, et un de nos académicien se chargera d'aller lui-même dans les verreries, et de faire fondre et refroidir devant lui. Cala fait nous serons sûr d'avoir des lunettes d'approche d'un usage commode, et dont l'effet sera prodigieux (Boscovich 80, pp. 123-125).
Boscovich avait mentionné Clairaut dans une lettre à Conti le 8 février (cf. 8 février 1764 (1)), et le refera le 22 mai (cf. 22 mai 1764 (1)).

Le cardinal de Luynes ne pas non plus tarder à observer avec une lunette construite par de Létang (cf. 17 mars 1764 (2)).
Références
  • Antheaulme (), Dissertation qui a remporté le prix en 1760, au jugement de l'Académie impériale des sciences de Saint-Pétersbourg, sur les questions proposées pour l'année 1758, Saint-Pétersbourg, 1760 [Antheaulme] [15 décembre 1763 (2)] [Plus].
  • Antheaulme (), Mémoire sur les aimants artificiels, qui a remporté le prix de physique de l'Académie impériale des sciences de S. Pétersbourg, le 6 septembre 1760, Paris, 1760 [Télécharger] [Antheaulme] [15 décembre 1763 (2)] [Plus].
  • Boscovich (Roger-Joseph), R.G. Boscovich. Lettere a Giovan Stefano Conti, Ed. G. Arrhigi, Firenze, 1980 [[3 avril] 1763] [[Août 1763]] [Plus].
Courcelle (Olivier), « 14 février 1764 (1) : Boscovich (Sezze) écrit à Conti », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/n14fevrier1764po1pf.html [Notice publiée le 18 février 2013].