Alexis Clairaut (1713-1765)

Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765)


27 juin 1764 (1) : Clairaut rapporteur :
MM. Le Monnier et Clairaut ont fait le rapport suivant du supplement au Neptune oriental de M. d'Après.

Nous commissaires nommés par l'Academie [cf. 20 juin 1764 (1)] avons examiné un memoire de M. d'Après sur la navigation des indes orientales.

Ce mémoire peut être, selon l'auteur, regardé comme susceptible de trois divisions ou parties ; scavoir l'histoire des vents alises et autres vents generaux qui sont si necessaires a bien connoître dans ces grands voïages, et deux instructions particulieres et très circonstanciées pour les departs d'Europe, et pour le retour de ces grandes Indes.

M. d'Après s'appuie principalement sur les journaux les plus recents et sur les meilleures observations astronomiques, il ne neglige ni les moiens d'abreger les routes ni de combattre les anciennes opinions et prejugés établis parmi les navigateurs qui se sont fraïés les premiers la route des grandes Indes, avant que l'on put parvenir a de plus amples connoissances. M. d'Après discute d'ailleurs avec la critique la plus sure les isles vigies et haut fonds qui se trouvent dans cette route, detaille les grands inconveniens de laisser subsister des latitudes defectueuses à ces isles et marque enfin les limites de l'espace en longitude où l'on doit passer la ligne pour abreger le voyage : il etablit aussi plusieurs de ces isles qu'on avoit efacées sur les cartes et donne des preuves authentiques qu'elles ont été vues dans les voyages les plus recents ; mais par la même raison il jette des soupçons très fondés sur l'abus du nom que l'on conserve a quelques isles, qu'on avoit confondues anciennement avec celles qui sont très connues actuellement, telles sont, par exemple, celles de Martin Won, qu'on a confondu vraissemblablement avec les isles de la Trinité et la 2e isle de l'Ascension : il rapporte a ce sujet differentes croizieres qui ont été tentées inutilement sans qu'on put les reconnoître. M. d'Après ne néglige ni les variations de l'aimant, ni l'avantage des limites des vents alises et des vents variables pour abreger, si on prefere ces latitudes a d'autres plus australes, la longueur de la navigation d'Europe aux isle de France et de Bourbon. Ce mémoire nous a paru tres curieux, fort interessant pour les navigateurs, et très digne de l'impression (PV 1764, ff. 240v-241v).

Gallica

Le 22 juillet 1764, Le Monnier écrira au [duc de Choiseul] :
A l'egard de de l'ouvrage de M. d'Apres, le dernier comité tenu pour juger de la validité des pieces qui doivent etre imprimées, a accordé tout d'une voix a cet autheur ce qu'il a paru desirer. Nous allons, Monseigneur, le faire imprimer en consequence dans le 5e volume des sçavans etrangers qu'on va mettre sous presse. Je veillerai a y faire effacer tout ce que M. le com[missai]re de Narbonne jugera a propos.
Je sçavois tres bien que M. d'Apres s'etant plaint autrefois de plagiat, cela lui a donné occasion de verifier d'autres [...] que les siennes, et d'en divulguer les deffauts, mais comme il est fort docile, je suis tres persuadé qu'il renoncera tres facilement a cet usage. Le menu peuple litteraire [...] d'un autre côté beaucoup trop les objections et la saine critique, et ils sont d'ailleurs les libraires de leur côté (AN, mar, C7 40, dossier Bouguer).

Le mémoire sera effectivement imprimé dans le 5e volume des sçavans étrangers (Après de Mannevillette 68).

Abréviations
  • AN : Archives nationales.
  • PV : Procès-Verbaux, Archives de l'Académie des sciences, Paris.
Référence
  • Après de Mannevillette (Jean-Baptiste-Nicolas-Denis d'), « Mémoire sur la navigation de France aux Indes », Mémoires de mathématique et de physique, présentés à l'Académie royale des sciences par divers sçavans, et lus dans ses assemblées, 5 (1768) 190-232 [Télécharger] [20 juin 1764 (1)].
Courcelle (Olivier), « 27 juin 1764 (1) : Clairaut rapporteur », Chronologie de la vie de Clairaut (1713-1765) [En ligne], http://www.clairaut.com/n27juin1764po1pf.html [Notice publiée le 12 mars 2013].